#50094

ichiro
Member

L’impression olfactive d’abri, de refuge, que j’ai décrite dans le commentaire précédent, trouve curieusement sa correspondance avec le mode de vie de ces petits mammifères (qui ressemblent plus à une marmotte qu’à un rat): en raison d’une difficile régulation thermique de leur corps, les scientifiques expliquent qu’ils ont coutume, notamment par temps froid ou durant la nuit, de se blottir les uns contre les autres, et même de s’empiler les uns sur les autres, pour maintenir leur température constante et conserver ainsi leur énergie.