3. RETOUR A TOMBOUCTOU

J’ai quitté l’Italie avec un jour de retard, l’avion n’a pas pu décoller a cause de la neige. J’aime les voyages qui commencent avec des difficultés, je sais d’expérience que c’est de bon augure.

volo bologna bamako - 3. RETOUR A TOMBOUCTOU

BAMAKO1 - 3. RETOUR A TOMBOUCTOU
De l’Italie a Bamako, la ville des manguiers. Un autre monde.

 

vol bamako tombouctou - 3. RETOUR A TOMBOUCTOU
Le petit avion de Tombouctou me porte dans les sables du désert

 

Tahara, ma logeuse de l’hotel Mahtaj, m’a confié a un jeune Tamasheq pour m’aider. Mansour travaille pour elle dans son restaurant. Il sera mon guide pendant mon séjour.

rmansour 1 - 3. RETOUR A TOMBOUCTOU
Al Mansour

Je suis parti tout de suite à la recherche d’un site pour la construction d’un nouveau puits et l’installation de la pompe éolienne qui doit bientôt arriver de France.
Les gens m’ont dit qu’il y avait un besoin d’eau dans les faubourgs de la ville, là où la mairie n’a pas encore installé l’eau courante. Je m’y suis donc rendu avec Mansour pour essayer de comprendre la situation.
Quand on veut intervenir pour résoudre un problème, la première chose à faire est de bien comprendre la situation, autrement on devient part du problème au lieu de devenir part de la solution.

faubourgs tombouctou1 - 3. RETOUR A TOMBOUCTOU

La ville se répand sur le sable grâce à la mairie qui lotit les terrains vierges. Les cases de nattes des pauvres sont repoussées toujours plus loin.

faubourgs tombouctou31 - 3. RETOUR A TOMBOUCTOU

L’eau arrive a dos d’âne dans les faubourgs, pas seulement pour boire, mais aussi pour construire. Il faut beaucoup d’eau pour faire une maison, de l’eau et de la poussière.

asino acqua1 - 3. RETOUR A TOMBOUCTOU

Après avoir visité les faubourgs de la ville j’étais convaincu que ce n’était pas l’endroit qu’il fallait. Cela impliquerait que j’achète un terrain très couteux et dans peu de temps l’eau courante a paiement y arriverait. Les pauvres qui vivent dans les cases pourraient bénéficier de l’eau gratuite de l’éolienne, mais ils en seraient bientôt chassés de toute façon par la mairie qui vend les terrains sur lesquels ils sont installés.
D’autre part, la toute puissante compagnie « Energie » de Tombouctou qui contrôle l’eau et l’électricité deviendrait mon ennemie. Je finirais droit en prison ou bien le puits serait saboté par un inconnu.

faubourgs tombouctou21 - 3. RETOUR A TOMBOUCTOU

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.